1887

POLYNESIE Annexée en 1880, puis guerres et massacres de polynésiens de 1887 à 1897

…. La France n’est pas le Pays des droits de l’Homme !!!

Tahiti, sous protectorat français de 1842 à 1880 :

(page en cours de rédaction)…

En 1880 annexion de TAHITI  par la France « pacificatrice ».  Mais par Contre, dans les îles Sous-le-Vent les polynésiens se révoltent contre la présence française.

1/l’annexion de Tahiti en 1880 ne semble pas susciter d’opposition (d’après le colonisateur), déclaration du Roi :

« Nous, Pomare V, Roi des îles de la Société et Dépendances,
Parce que nous apprécions le bon gouvernement que la France a donné aujourd’hui à nos États, et parce que nous connaissons les bonnes intentions de la République Française à l’égard de notre peuple et de notre pays, dont elle veut augmenter le bonheur et la prospérité,
Voulant donner au gouvernement de la République française une preuve éclatante de notre confiance et de notre amitié,
Déclarons par les présentes, en notre nom personnel et au nom de nos descendants et successeurs,
Remettre complètement et pour toujours entre les mains de la France le gouvernement et l’administration de nos États, comme aussi tous nos droits et pouvoirs sur les îles de la Société et dépendances.
Nos États sont ainsi réunis à la France ; mais nous demandons à ce grand pays de continuer à gouverner notre peuple en tenant compte des lois et coutumes taïtiennes.
Nous demandons aussi de faire juger toutes les petites affaires par nos conseils de districts, afin d’éviter pour les habitants des déplacements et des frais onéreux.
Nous désirons enfin que l’on continue à laisser toutes les affaires relatives aux terres entre les mains des tribunaux indigènes.
Quant à nous, nous conserverons pour nous même le titre de roi et tous les honneurs et préséances attachés à ce titre ; le pavillon taïtien avec le yacht français pourra, quand nous le voudrons, continuer à flotter sur notre palais.
Nous désirons aussi conserver personnellement le droit de grâce, qui nous a été accordé par la loi taïtienne du 28 mars 1866.
Nous faisons cette déclaration à la famille royale, aux chefs et au peuple, pour qu’elle soit écoutée et respectée.
Papeete, le 29 juin 1880. Le roi Pomare V. »

— Quelle est la réelle portée d’une telle déclaration, (sous une apparence de non-contrainte comme on ne l’a pas vu ailleurs dans les autres colonies) et quel légitimité pour la France ? Un Roi peut-il décider seul de l’avenir de son peuple et le remettre entre les mains d’un autre peuple ? — Mais le Roi Pomare était-il armé pour lutter contre une puissance coloniale française si importante et faire face à la pression d’Isidore Chessé ?

Cette déclaration est publiée en français et en tahitien, cependant le maintien de la gestion des terres par une juridiction indigène ne sera pas vraiment appliqué.(déjà, une première entorse au contrat, qui annule de facto le contrat). les habitants de Tahiti et de Moorea deviennent des citoyens français ainsi que les habitants des Tuamotu car ces îles appartiennent au royaume Pomare.

.

Les îles Marquises ont été annexées en 1842 mais l’isolement et l’hostilité des natifs rendent cette annexion théorique jusqu’en 1880.

Les îles de Tubuai et de Raivavae, leurs chefs ont reconnu le protectorat français en 1859 et en 1863.

Les Gambier, le protectorat français a été proclamé en 1844 mais celui-ci n’est pas ratifié en raison de l’indifférence de la métropole et de l’influence des missionnaires catholiques.

.

2/ 1887 à 1897 – LA REVOLTE des Îles sous-le-vent, trois monarchies indépendantes :

Ces monarchies sont d’anciennes grandes-chefferies demeurées indépendantes et reconnues comme Royaumes en 1847.

Poynésie_océanie_COLONIALE… « Races inférieures barbares, d’Océanie »

Jules Ferry 1885 –  : « …« Nous avons été conduits par la nécessité, par le droit : nous avons été conduits par cette obligation et ce devoir qui s’impose à tous les peuples civilisés de faire respecter par les nations barbares la signature de leurs représentants mise au bas des traités. Voilà l’histoire de notre politique coloniale….Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai! il faut dire ouvertement qu’en effet, les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures… . Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures ! …. » – discours (à propos de madagascar, mais c’est la politique coloniale de la France) –

.
La convention franco-anglaise de Jarnac en 1847, garantit l’indépendance du groupe des îles Sous-le-Vent. Cependant, le passage de navires allemands dans ces îles et la future ouverture du canal de Panama poussent les Français à obtenir l’abrogation de la convention de Jarnac et à annexer les îles Sous-le-Vent. Les insulaires opposés à l’annexion de Ra’iatea par la France déclenchent une rébellion en 1887 qui dure près de dix années.

.

Le 16 mars 1888, le gouverneur français, des Établissements français de l’Océanie, Lacascade proclame l’annexion des Îles-Sous-le-Vent par la France, sans avoir toutefois l’aval de l’ensemble des autorités et habitants de ces îles.

Les insurgés de regroupent dans les districts d’Avera et de Tevaitoa sous la direction du chef Teraupoo. Car les Français ne contrôlent pas les deux îles de Ra’iatea et de Tahaa. les français ne contrôlent que le fort d’Uturoa.

Teraupoo, s’oppose à la France et pendant une longue période il fait la loi à Raiatea. Six districts de l’île et trois de Taha’a lui sont acquis et arborent le pavillon “rebelle” au côté du drapeau britannique et ira « taxer » les produits et les bateaux qui circulent dans les zones qu’il contrôle.
Teraupoo tiendra ainsi la dragée haute aux autorités et à l’armée française jusqu’en 1896.

.

La campagne de Ra’iatea-Tahaa entre janvier-février 1897 fait intervenir les colonisateurs français pour des opérations militaires engageant trois navires et plus de mille soldats. le 27 décembre 1896, le gouverneur Gallet, qui a remplacé isidore Chessé, donne un ultimatum de 4 jours aux rebelles de Ra’iatea et de Tahaa.

« Vos affronts répétés au pavillon français ont lassé la patience du Gouvernement de la République.
Je viens donc avec des soldats et des navires de guerre pour vous contraindre à déposer vos armes et à rentrer dans l’obéissance.
Je vous accorde un nouveau et dernier délai de quatre jours pour écouter la voix de la raison et faire votre soumission complète.
Si à l’expiration de ce délai, mon appel n’a pas été entendu, les troupes dont je dispose marcheront contre vous et vous serez châtiés comme vous le méritez. Je vous préviens en outre que si vous m’obligez à employer la force armée, je confisquerai les territoires que vous occupez et prendrai à l’égard de vous tous les mesures les plus sévères.
Je vous somme donc d’avoir à évacuer vos districts sans aucun retard et à vous rendre avec vos chefs, vos familles, vos armes et vos munitions, vendredi prochain 1er janvier, avant 7 heures du matin… »

Le 3 janvier, la bataille de Tevaitoa fait 17 morts et cinq blessés dans les rangs des résistants.
Teraupoo est fait prisonnier le 15 février 1897 avec son épouse dans une grotte de la vallée de Vaiaau.

Polynésie_TeraupooTeraupoo

La conquête de Ra’iatea et de Tahaa par les soldats français prend l’allure d’une expédition punitive durant quarante-six jours, entraînant la mort de quarante-sept insurgés. (aux dires du colonisateur) La répression est très dure et se traduit par la déportation de 177 autochtones dans l’île d’Ua Uka, aux îles Marquises. Les dix principaux leaders de la révolte sont déportés en Nouvelle- Calédonie jusqu’en 1903.

les Polynésiens des îles Sous-le-Vent sont soumis à un code indigène appelé « Les Lois codifiées » ils conservent leur statut de sujet français jusqu’en 1945, puis tardivement, le statut de citoyen français.

Les codes indigènes des îles Sous-le-Vent qui se succèdent en 1897, 1911, 1917, s’inspirent fortement des codes traditionnels qui étaient influencés par les missionnaires protestants. Le code de 1917 composé de 140 articles prévoit la mise en place d’un impôt personnel ; de journées de prestation ou corvées dont le nombre est fixé par le gouverneur et celui-ci varie entre 8 et 12 journées par an. Cette main d’oeuvre gratuite (cela se nomme du travail forcé !) est utilisée pour la construction ou l’entretien des routes.(elle permet aussi de mieux acheminer les armées.)

les îles de Huahine et Bora-bora seront soumises à une forme de protectorat français jusqu’en 1895. le nouveau gouverneur, Papinaud obtiendra grâce à d’habiles négociation l’abdication des Reines de Huahine et Bora-Bora.  Le Parlement français peut finalement ratifier l’annexion de toutes les îles en 1898, avec la mise en place d’un système juridique propre dit « Code de l’indigénat », en vigueur jusqu’en 1946, année de la proclamation de la citoyenneté française à l’ensemble des sujets des colonies françaises.

.

Une économie coloniale en 1885 effective de 1910 à1962

Basée sur l’exploitation des richesses au profit de la France et des Sociétés Coloniales pour le coprah (noix coco) , le phosphate …etc

Polyn_Tahiti_colonie franc

.

Les Colon français prennent des tahitiennes pour compagne, car elles ont des terres dont elles ont hérité. Cependant l’écart sera grand entre ceux qui mettent en valeur les propriétés des plus fortunés et ceux qui ont un capital ou qui se sont mariés à des tahitiennes descendant de chefs et possédant des terres.

L’ERE DES ESSAIS NUCLEAIRES FRANCAIS, la France qui ne se soucie pas des populations contaminées pour très longtemps !

Polynésie_Bombe atomique

……………………………………………………. Epoque moderne

oscar témaruOscar Temaru

.

2013 – Oscar Temaru demande à l’ONU d’inscrire, à nouveau, la Polynésie dans la liste des pays à décoloniser.
La proposition de résolution «affirme le droit inaliénable du peuple ma’ohi à l’autodétermination incluant l’indépendance».

voir le site :  http://www.agencebretagnepresse.com/article.php?id=29534

.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s